Pratiquer la reconnaissance des acquis de l’expérience

LIETARD, B., PIAU, A., LANDRY, P., Pratiquer la reconnaissance des acquis de l’expérience. Enjeux, modalités, perspectives, Lyon: Chronique Sociale, 2017

4e de couverture

Apologie d’une conception ouverte de la reconnaissance des acquis de l’expérience non réductible à la VAE à la française, ce livre vise à montrer qu’il s’agit d’une voie éducative à part entière, complémentaire des formes traditionnelles de formation et de gestion des ressources humaines, qui ne sont pas à reléguer au musée des pratiques disparues.
Cet ouvrage regroupe les regards croisés de chercheurs et de praticiens, il s’organise autour de trois entrées :
–          un balisage théorique et historique ;
–          une présentation de pratiques rendant compte de leurs usages et mésusages ;
–          un essai de définition du paradigme éducatif mis en œuvre dans ces pratiques.
Certes, la « force de l’expérience » est un vecteur reconnu pour apprendre, mais cette affirmation suppose d’avoir des réponses quant aux conditions nécessaires pour qu’une expérience puisse se faire savoirs et être auto-formatrice. Cette interrogation, de plus en plus présente dans les milieux professionnels et éducatifs, constitue le fil rouge de ce livre.
L’espoir reste que ce voyage au pays de la reconnaissance des acquis soit générateur d’un questionnement personnel, levier déterminant pour apprendre de ce qu’on vit et pour aller plus loin dans l’accomplissement de soi.
Le projet de l’ouvrage a été initié par les membres du groupe « Reconnaissances » du Comité mondial pour les apprentissages tout au long de la vie.

(Cet ouvrage fait suite au 10e séminaire international du CMA)

Les auteurs
Coordonné par Bernard Liétard, Anny Piau, Pierre Landry
Avec la collaboration de Pierrot Amoureux, Sylvie Boursier, Jean-Pierre Boutinet, Hervé Breton, Isabelle Cartier, Bruno Cuvillier, Françoise Fillon, Guy Fortier, Alix Foulard, Bénédicte Halba, Claire Héber-Suffrin, Olivier Las Vergnas, Patrice Leguy, Hugues Lenoir, Anne Massip, Mohammed Melyani, Anthony Moulin, Gaston Pineau, Paul Santelman, Pierre Eric Sutter, Patrick Werquin.

Table

Préface de Jean-Pierre Boutinet

Avant propos : pourquoi cet ouvrage ?

Chapitre introductif : Parcours proposé pour explorer les chemins de la reconnaissance des acquis, Bernard Liétard

Première partie : Balisages

  • La reconnaissance des acquis : d’une formation permanente en deux temps, trois mouvements, Gaston Pineau
  • Repères historiques : dates clés, Pierre Landry
  • Les lignes directrices de l’UNESCO pour la RVA, Guy Fortier
  • Reconnaissance des acquis d’apprentissages non-formels et informels et marché du travail, Patrick Werquin

Deuxième partie : Usages et mésusages de la reconnaissance des acquis

  • Processus, modalités et effets de reconnaissance, un outil de lecture, Claire Héber-Suffrin
  • « Formation à partir de la pratique » et VAE, proximité et différences, Bruno Cuvillier
  • La VAE une ambition retardée, Paul Santelmann
  • La démarche collective de VAE, un véritable outil de la gestion des ressources humaines, Isabelle Cartier
  • Les pathos de la méconnaissance au travail, Pierre-Eric Sutter
  • La reconnaissance des acquis d’une expérience bénévole,
    Bénédicte Halba
  • La reconnaissance des acquis : un enjeu des politiques publiques, Sylvie Boursier
  • Acquis de l’expérience et décision d’orientation, une dialectique, Françoise Fillon
  • Parcours territoriales – parcours professionnelles, Anne Massip
  • Décloisonnement des trajectoires et territoires géographiques et conceptuels, Olivier Las Vergnas
  • La VAE, d’une loi éthique et citoyenne à une pratique gestionnaire, Hugues Lenoir

Troisième partie : Apprendre par l’expérience : les fondamentaux de ce paradigme éducatif

  • Récit en première personne d’un trajet de recherche impliquée sur la VAE, Hervé Breton
  • Scolarisé/diplômé versus éduqué/expérimentée, Mohammed Melyani
  • Dessein de confrontations en VAE, Alix Foulard
  • La reconnaissance des acquis de l’expérience : quels appuis ? Quels enjeux ? Pierrot Amoureux
  • La dimension cachée de la VAE : l’autoformation, Patrice Leguy

Postface, de l’application française de la VAE à la reconnaissance Anny Piau

Une pensée sur “Pratiquer la reconnaissance des acquis de l’expérience”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *