Quelle place pour la vieillesse dans notre société ?

  • Ne plus se soucier du diktat de la performance pourrait être une libération mais hélas, refuser la performance conduit, essentiellement aujourd’hui à l’exclusion.
  • Le refus du vieillissement par notre société comme par la médecine conduit,
    via une sur-médicalisation, à certaines situations de sur-fragilisation qui font le lit de la dépendance

SOINS – no 816 – juin 2017
https://chaire-philo.fr/wp-content/uploads/2016/03/Soins_Vieillesse.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *